Lettre de Louvois à Foucault 1 mars 1688 

au sujet de l'assemblée de Grand-Ry

 

" J'ai reçu la lettre que vous avez pris la peine de m'écrire le 19 du mois passé (donc avant la grande assemblée) sur les assemblées qui sont faites en Poitou. Le roi a approuvé la diligence avec laquelle vous vous êtes porté sur les lieux et que s'il arrivait encore que l'on puisse tomber sur de pareille assemblées, l'on ordonne aux dragons de tuer la plus grande partie des religionnaires qu'ils pourront joindre sans épargner les femmes afin que cela puisse intimider et empêcher de retomber en de semblables  fautes. A l'égard du jeune homme âgé de 15 ans qui a lu un sermon dans l'assemblée de Grand-Ry il faut le mettre dans quelque collège ou séminaire où il puisse être châtié et instruit  dans la religion catholique. Quand aux femmes qui ont été arrêtées Sa Majesté trouvera bon que l'on en condamne quelques unes au fouet et pour ce qui est des hommes son intention est qu'ils soient tous condamnés aux galères."

 

retour